1888, Invention du pneumatique

 

John Boyd DUNLOP (5 févr. 1840-23 déc. 1921) après des études de  chirurgien vétérinaire à Edimbourg (Ecosse) émigre à Belfast (Irlande) à l’age de 27 ans. En 1887, entoure les roues du tricycle de son fils d’une membrane en caoutchouc remplie d’air… le pneumatique venait d’être inventé. Il déposera le brevet du pneu avec valve en 1888 et fondera la Dunlop Pneumatic Tire ( 1ière usine à Dublin en Irlande en 1890, puis Hanau Allemagne, Montluçon France en 1919, Kobé Japon en 1913*).

Brevet de marque commerciale en 1896

1910 : balles de golf           1917 : raquettes de tennis        1948 : Dunlopillo (mousse de latex)

Au sujet de la mousse de latex, la légende dit que suite à l’erreur d’un chimiste (mauvais mélange) et se disant que l’on pouvait en faire des matelas et des oreillers (pillow en anglais) , la marque Dunlopillo a été créée en contractant  Dunlop et pillow .

A noter que l’invention du pneu sans chambre (tubeless) est due à l’Anglais Edward B. Killen en 1929 (dépôt du brevet).

Mise au point du frein à disque dûe aux ingénieurs de Dunlop et de Jaguar. Les 24 heures du Mans 1953 voient le doublé de 2 Jaguar type C.

* détruite le 17 janv. 1995 par un tremblement de terre (activités transférées à Nagoya)

 

Anecdote : Le constructeur automobile Adolphe Clément (3000 ouvriers, 900 concessionnaires) fit fortune en vendant des pneus Dunlop. Il prend la représentation exclusive des pneus Dunlop pour la France en 1890 et la fabrication sous licence l’année d’après. Source : LVA n° 1543 du 24 janvier 2013.                Une deuxième anecdote impliquant Dunlop : la 1ière voiture équipée de l’ABS était une Jensen CV-8 FF (traction intégrale !) présentée au Salon de Londres 1964 ! ABS de type Dunlop-Maxaret.