L’épreuve commençait le samedi en début d’après-midi avec le forfait de 2 équipages (A. Celli/J.Gorman  Fulvia 1,3S Rallye et M.Fischer/M.P. Fages VW 1302 S)  qui ramenait le nombre d’engagés à 66. Peu de participants européens (3 Italiens, 2 Belges et 2 Espagnols) pour cette manche  du Challenge Européen de Régularité qui partait du Vigan (Gard) pour rejoindre Meyrueis (Lozère) via le tour du cirque de Navacelles  avec une pause à St Jean de Bruel pour cette 1ière étape.

3 particularités cette année pour la Ronde Cévenole, elle acceptait les autos de plus de 20 d’âge (au lieu de 30), pas d’épreuve de nuit (dommage…) et le plus mauvais résultat était défalqué pour le classement final. Alex Mazauric/ Guillaume Cicorelli  Porsche 911 SC 1977 devançait R. Horgnies/J. Lambert Porsche 911 1967 , Ch. Cheynet/M. Liozon  Renault Super 5 GT Turbo 1986 et P. Aizac/C. Gautier Austin Mini Cooper 1000 1964 au soir de la première étape.

Surprise le lendemain matin, avec une scéance de grattage (les voitures étant toutes blanches de givre) avant le départ malgré le beau temps de la veille. La 2ième étape (départ de Meyrueis) emmenait les concurrents  vers la corniche des Cévennes: Barre des Cévennes,St Etienne Vallée Française,St André de Valborgne (lieu de la pause),Sumène,Pont d’hérault et Le Vigan (lieu d’arrivée). Au classement final, c’est Patrice Aizac/Catherine Gautier (Mini Cooper) qui termine 1ier , 2ième pour la 4ième année consécutive R.Horgnies/J.Lambert (Porsche 911) qui possèdent un palmarès éloquent. Pas de changement pour la 3ième place, à remarquer la 62ième place de néophyte (1ière épreuve) Brigitte et Patrick Moulin (Honda S 800) qui ont vite appris puisqu’ils finissent 39ième dans la 2ième étape. Un regret, ne pas être passer dans les endroits mythiques de l’épreuve: L’Espérou, le col du Minier et Mandagout.