224 kms 37 et 9 Z.R. pour cette 3ième édition de la Route de l’Olivier (départ et arrivée à Nyons dans la Drôme) et 41 équipages au départ. La 1ière étape emmenait les concurrents à  St Auban/Ouvèze en passant par le col de la Croix, les Pilles, le col de la Croix Rouge, Chateauneuf de Bordette, Curnier, le col d’Ey, Buis les Baronnies, Autanne et Ste Euphémie/Ouvèze.

Au terme de cette étape, la Renault 5 Alpine (1978) de François Vallot/Jean Richard devance la Porsche 924 (1976) de Frédéric Costerousse/David Maneval puis viennent en 3ième position, Frédéric Goyet/Didier Bohard  Ford Escort MK II RS 2000 (1979) suivis de André et Arnaud Cot Innocenti Cooper (1973) et de Georges et Rémi Blesson BMW 2002 tii (1972).

La 2ième étape (Montauban/O., col de Perty, col de Pierre Vesce, Verclause, col de Reychasset, Chauvac, Roussieux, Rémuzat, Cornillon/O., Arnayon, col de la Pertie, Sahune, col de la Croix Rouge, Mirabel aux Baronnies, Vinsobres et Nyons) voit la victoire de Joël  (le grand-père) et Adeline (la petite fille) Picoreau, Porsche 911 SC 1980 devant 2 équipages ex aequo : F.Costerousse/D. Maneval et F.Goyet/D. Bohard , 4ième : G. et R. Blesson.

Au classement général, la 924 (Frédéric Costerousse/David Maneval) est devant l’Escort MK II RS 2000 (Fr. Goyet/D. Bohard) pour 5 sec., suivent à 4 sec. J. et A. Picoreau  et pour 1 sec. G. et R. Blesson finissent au pied du podium. Présence avec le n° 14 de Gilbert Pin/Corine Miedzinski (Ford Escort 1300 de 1979), organisateur entre autres de la Ronde en Pays de Luberon. Voilà en ce qui concerne les  « classic »  car l’organisateur contrairement à l’ historique n’accepte que les voitures antérieures au 1ier janvier 1981 dans cette catégorie mais accepte des voitures plus récentes, les « néo classic » dans un classement séparé .

En catégorie « néo classic » (véhicules de 1981 à 1990), victoire de J.Cl. Martin/Marlène Mounier Lancia Delta HF Integrale pour 1 seconde sur la Peugeot 205 Rallye de Serge Jean/Claudette Bouvard, 3ième : Serge Trin/Guillaume Mounier Peugeot 205 GTI. Coupe des Dames et 4ième place pour Jacqueline Blachier/Marie-Pierre Mounier (Peugeot 205 GTI), 5ième et 2ième équipage féminin : Huguette Liozon/Brigitte Cheynet Renault 5 GT Turbo. Pléthore de voitures françaises (13)  dans cette catégorie où sur 20 engagés, il y avait 6 Renault 5 GT Turbo, 4 Peugeot 205 GTI et 3 Peugeot 205 Rallye… A remarquer la 6ième place de  Th. Cheynet/ R. Crambes, le navigateur ayant laissé le volant de son Audi GT de 1981 et la cartographie pour dépanner un pilote esseulé… Peut être une nouvelle vocation ?